Le destin

Le destin

 

Qu’est-ce que je viens d’écrire? Je ne le sais même pas moi-même.

 

Quand l’adversité t’affronte, te confronte

Tu es mis sous pression, une pression énorme

Et les décisions s’entrechoquent, te freinent

C’est à ce moment là que le destin embarque

 

T’es assis sur tes deux genoux souffrant le martyr

Tu demandes rançons eux gens qui t’ont fait mentir

Tu demandes pardon au père qui te disait que t’étais rien

Et tu embrasses ce destin qui désormais te freine

 

Échappes-toi dont avant que cet enfer te prenne

Enfuis-toi de cette emprise d’enfer

Regarde devant et non derrière

Puisque derrière se trouve ton destin qui t’regarde

 

Elle te chuchote à l’oreille combien elle tient à toi

Qu’elle est la décision que t’avait à prendre

Tu la renies, tu l’oublies

C’est dans le pétrin que t’as bien failli te mettre

 

Et c’est dans le pétrin que tu ressors

Avec, encore, ton destin à la porte

Tu te rends compte de ta perte et l’étreins

Plus jamais il n’y aura de chagrin

Publicités

~ par revenger0794 sur 5 février 2013.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :