Je m’abandonne

Je m’abandonne dans mes idées rêveuses avec, pour seul et unique but, à pervertir mes défauts. J’ai certes la clé qui déverrouille avec précision la porte de mon bonheur, encore dois-je trouver cette dit porte. Je décide tant bien que mal de faire fondre mon coeur en miettes et reconstituer le casse-tête, j’éprouve ainsi un malin plaisir à me rendre encore plus fort. Par contre, aujourd’hui, je n’ai plus envie de jouer à me torturer le crâne, il y a en une qui m’a fait tout oublier. Alors, fini la perversion de mes aspects irréguliers qui font parti de moi, fini le coeur piétiner comme un ourson en peluches, j’ai trouvé ma porte.

J’ai cru qu’elle était loin, mais je n’ai point réajuster mes jumelles, puisqu’elle était sous mes yeux. Je croyais que je devais à tous prix retrouver celle qui, avec son don miraculeux, me convainc que je suis exceptionnel. Rares sont ceux qui m’ont donné une confiance digne de Jules César, mon ambition devient sans limite. Souvent, placardé dans ma bulle silencieuse, je pensais au passé comme étant mon plus grand ennemi, mon rival. C’est dans ces moments précis que je paraissais vulnérable, l’on m’attaquait sans merci, sans signal. Le petit guerrier était livré à lui-même. En ce moment, je pense au présent puisque c’est la seule chose que je possède! Les moments joyeux, je les garde comme des souvenirs, les mauvais, je les oublie aussitôt. La vie est si courte pour s’apitoyer sur notre propre sort.

Je suis heureux sans confession, pas besoin d’un psy pour me l’indiquer. Ma vie ne m’a jamais semblé aussi belle et pourtant, ce n’est que pour une seule et unique raison. J’ai tant cherché ma porte qu’elle m’est sauté au visage, c’est l’amour qu’une jeune fille peut nous porter. Je n’y croyais pas, personne ne pouvait me certifier qu’une fille aussi merveilleuse qu’elle aurait pu m’adorer, me chérir, vouloir m’étreindre. POURQUOI? La terreur, la frayeur, je vous le dit, j’étais malheureux avant de goûter à son humeur. Je ne possède pas son sourire, son regard, mais je possède ses paroles qui me sont adressées et qui, malgré tout, me donne le courage de poursuivre la voie qui m’est tracée. Elle possède le don de me rendre HEUREUX, la vrai définition du bonheur. La porte? Elle est déverrouillée depuis des lunes maintenant, elle ne se refermera plus jamais parce que même si cette histoire se terminerait avec fracas (J’en doute), je sais que je peux profiter de ma vie… à deux. Mes intentions sont toutefois claires, je ne veux pas que cette histoire finisse et je ferai tout pour que mon coeur ne vibre que pour elle. L’amour vous fait tourner la tête… Je ne suis pas parfait pour vous, je suis cependant digne de son coeur.

Publicités

~ par revenger0794 sur 23 octobre 2010.

2 Réponses to “Je m’abandonne”

  1. :)) Tu es génial mon ami Nathan. Quel beau témoignage d’amour et d’humilité. Je vais revenir te lire plus souvent étant donné que je ne peux plus de laisser de beaux commentaires sur le GC. 😉

    Kristina xx

    • 😀 Merci beaucoup, j’écris que pour elle… Je suis en amour oui 🙂 Tes commentaires sont appréciés où que tu sois, j’en attends plus 😀 Take care xox 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :